12 juillet 2021

Parlons-en : les idées reçues sur les arômes #4

#CassonsLesIdéesReçuesSurLesArômes

Les consommateurs tendent à penser que les arômes de l'univers du sucré seraient plus naturels que ceux du salé : les consommateurs percevraient plus facilement comme réaliser un extrait de citron plutôt qu'un extrait de poisson. Ainsi, quand on demande aux consommateurs de classer des notes aromatiques selon une perception de naturalité, un arôme crevette par exemple serait perçu comme moins naturel qu'un arôme menthe.

Et pourtant, il est tout à fait possible de produire des arômes naturels qui apportent un goût boeuf, une note carotte ou encore ail ou bisque de homard, comme il est possible de produire des arômes naturels apportant une note framboise, pêche ou encore chocolat. Rappelons ainsi la popularité actuelle de certaines glaces avec des notes salées ou encore des snacks pour un apéro dînatoire en famille ou entre amis !

Chiffres issus de l'étude sur la perception des arômes par les consommateurs réalisée par OpinionWay pour le SNIAA

Catégories : Vie du SNIAA Tendances

Restons en contact ! Recevez nos actualités

J’autorise le SNIAA à enregistrer mes données dans le but de m’envoyer des informations, conformément à sa politique de protection des données.